MON COMPTE

Bienvenue, connectez-vous

Newsletter

Baltard : les Halles de Paris, 1853-1973

Moncan, Patrice De

9,40 €
9,90 €

Au cours du XIXe siècle, « on n'a bâti qu'un seul monument original, un monument qui ne soit copié nulle part, qui ait poussé naturellement dans le sol de l'époque ; ce sont les Halles centrales, une oeuvre crâne, » écrivait Zola. Ce sont pourtant ces bâtiments magnifiques, construits par Baltard en 1853, que les années 1970 ont osé détruire au nom du modernisme, au moment où l'on anéantissait le quartier Montparnasse en y plantant sa haute tour solitaire.
Certes, il était urgent que les Halles quittent le coeur de Paris pour rejoindre Rungis. Mais pourquoi avoir détruit ces chefs-d'oeuvre de l'architecture de métal et de verre - le style appelé aujourd'hui « Baltard » -, qui auraient pu être préservés en abritant des galeries d'art, des boutiques de mode, et même un centre commercial ?
C'est l'histoire emblématique de leur construction, de leur vie jusqu'à leur mas, sacre que raconte de livre, images à l'appui, dont la fin a été miraculeusement photographiée par Gérard Glanard qui en fut un témoin tristement privilégié.
Baltard, les Halles de Paris - 1853/1973
Entre 1971 et 1973, ce qu'on appelait « le coeur de Paris » depuis des siècles, était démoli. Les fameuses Halles de Baltard allaient être remplacées par un parc paysage et un centre commercial.
Depuis la construction de ces Halles jusqu'à leur destruction, ce livre retrace à travers des textes de Patrice de Moncan et de Maxime Du Camp, images souvent inédites à l'appui, l'histoire de ces bâtiments qui turent une des fiertés architecturales de Paris.

  • Auteur: Moncan, Patrice de
  • Editeur: Ed. du Mécène
  • Reference: 9782907970990
  • Date de parution: 30/04/2010
  • Pages: 1 vol. (144 p.)
  • Format: 22 x 16 cm
  • Reliure: Broché

Disponibilité : Ce produit n'est plus en stock actuellement mais n'hésitez pas à nous contacter pour passer commande

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Dans la même catégorie

Précédent
Suivant